Cher Propriétaire,

 

Imaginez, la journée va bientôt se terminer

Il a fait beau, la journée a été longue et se termine bientôt.

Vous êtes heureux de rentrer chez-vous, et de passer une soirée agréable et reposante.

Mais votre téléphone sonne.

 

Au bout du fil, un de vos locataires de la semaine.

Il hurle.

Selon lui, le lit de son amie et l’appartement entier sont « infestés » de punaises (Je n’en ai jamais vu à Val Thorens mais sait-on jamais).

Il vous menace. Il va prévenir la mairie, les services sociaux, Matignon, l’Elysée !

Et il est hors de question qu’il continue de rester dans l’appartement et exige le remboursement immédiat de la location !

 

Vous êtes bien-sûr totalement surpris.

L’appartement a été rénové il y a 2 ans.

Il n’y a jamais eu de problème.

Vous ne savez pas bien d’où vient le problème (appartement, copropriété, voisinage ?).

Est-ce grave ? L’appartement est-il bon à brûler ?

Ou est-ce un simple détail, réglé d’un coup de « pchitt » anti-punaises ?

 

Vous ne réagissez pas forcément bien.

Soit vous vous énervez, et la situation s’empire.

Soit vous êtes trop gentil, et vous courez le risque de voir ces gens profiter de vous. Surtout s’ils sont passés par un intermédiaire du web qui préférera profiter de l’occasion d’annuler le paiement de la réservation au profit du locataire car dans ces cas là c’est le locataire qui a toujours raison (expérience vécue)

Votre soirée de repos disparait.

Vous passez la soirée sur internet à essayer de vous renseigner.

Vous êtes honnête et consciencieux.

Vous ne voulez pas louer des biens avec des punaises !

Vous vous sentez mal. Vous vous demandez si vous êtes ce que l’on appelle un « marchand de sommeil ».

Ou alors ce jeune a-t-il simplement une mauvaise hygiène.

 

Et d’ailleurs, que signifie exactement « infesté de punaises » ?

Il n’y en a peut-être que 2 ou 3, et cette personne exagère.

Soit parce qu’il est inquiet pour lui et son amie.

Soit parce qu’il est malhonnête.

Et s’il exxige le remboursement du loyer ?

Et s’il prévient l’office du tourisme, qu’est-ce que vous risquez exactement ?

Vous vous voyez déjà au tribunal.

Peut-être faut-il appeler un avocat ?

Votre conjoint s’inquiète.

Le lendemain matin, vous arrivez au travail fatigué. Vous avez mal dormi.

Et ce n’est pas fini. Vous avez des appels à passer pour tenter de régler le problème.

Au lieu de cela, vous auriez pu recevoir un email comme celui-ci :

 

L’Agence des Adrets vous informe d’un problème

La personne qui gère vos biens sait réagir.

Elle sait ce qu’il faut faire.

Et vous êtes tranquille.

 

Voici donc mon avis :

Au début, on peut gérer son appartement soi-même.

On fait des erreurs, mais cela permet d’apprendre beaucoup et de mieux affronter les problèmes suivants.

Mais quand vous commencez à avoir plus de 10 locataires...

Même si chaque locataire ne vous contacte qu’une fois par saison, ça commence à faire un problème à gérer.

Ce n’est jamais grave, mais c’est toujours du temps.

Sachant que pour gérer ce problème, il ne faut pas simplement répondre au téléphone.

• Il faut gérer humainement la relation.

• Il faut souvent contacter des artisans. Plusieurs.

• Il faut signer des devis (écrivez « bon pour accord » et versez un acompte de 30 % : évidemment le RIB n’est jamais joint et il faut relancer 3 fois).

Bref, vous avez mieux à faire.

 

Vous avez une activité professionnelle, et vous devez consacrer votre temps et votre énergie à des choses plus rentables, comme par exemple chercher votre prochain investissement.

Personnellement, je recommande alors de tout mettre en gestion.

Ça coûte un peu d’argent.

Mais c’est un investissement.

Vous investissez dans quelque chose qui va vous libérer 2 choses extrêmement précieuses :

• Votre temps

• Votre énergie

Et il est inutile de gagner de l’argent si en contrepartie vous avez moins de temps et d’énergie qu’avant !

Mais ce n’est que mon avis

Certains investisseurs ont développé de vrais empires en gérant tout eux-mêmes.

Mais nous ne sommes pas tous pareils.

Certaines personnes savent mieux gérer les rapports humains que d’autres.

Certaines personnes aiment même recevoir des coups de téléphone.

Moi, je crois que j’aime trop ma tranquillité.

 

A très vite,

Jean Marc Fumey

     
based on Pollen CMS